Protéger votre proche

Depuis quelques semaines, voir quelques mois, vous observez qu’un proche a besoin d’aide ou d’accompagnement dans son quotidien en lien avec des pertes cognitives, des problèmes de santé mentale ou encore d’autres problématiques de santé (accident cérébral vasculaire, traumatisme cranien, déficience intellectuelle, etc.)

Cette problématique affecte votre proche dans sa capacité à prendre des décisions pour lui-même, à gérer ses biens ou à exercer ses droits civils. Vous êtes inquiet pour lui et vous voulez le protéger et assurer également son avenir.

Vous avez été désigné:

Il est possible que ce proche vous ait désigné, il y a longtemps, lors d’une visite chez le notaire, devant témoins (mandat olographe), ou dans le cadre de la signature d’un mandat de protection (communément appelé «mandat en cas d’inaptitude»).

Dans le cas où ce proche n’a pas désigné de mandataire, il est possible de mettre en place un régime de protection (tutelle ou curatelle – en fonction du niveau d’inaptitude).

Les évaluations

Pour la mise en place de protection pour votre proche, deux évaluations seront nécessaires:

1- L’évaluation médicale

2- L’évaluation psychosociale

Les formulaires sont disponibles sur ce lien: formulaire